Le tabac vous passe a tabac...

Malgré tout, les colorations disgracieuses et l’haleine de cendrier ne sont que des épiphénomènes en regard des véritables troubles causés par la cigarette.  

4. Il faut  bien sûr parler des cancers de la sphère buccale, qui n’est pas plus à l’abri que les autres parties du corps  des effets généraux du tabac. Qui plus est, les régions anatomiques en  contact permanent avec la cigarette, comme le coin des lèvres chez certains fumeurs ou l’extrémité de la langue chez les inconditionnels de la pipe sont des zones à haut risque, qui doivent être  sérieusement et régulièrement surveillées par votre dentiste traitant. Le tabac, on le sait depuis des décennies, favorise l’apparition de plaques de leucoplasie, espèces de tâches blanchâtres  dans la bouche, qui peuvent dégénérer et provoquer de redoutables cancers.
5. De plus des études plus récentes révèlent le tabagisme comme une cause essentielle de parodontopathies (maladies des tissus de soutien de la dent). Le déchaussement des dents est accéléré chez les fumeurs. Une  autre conséquence du tabagisme, beaucoup moins connue, est qu’il augmente de manière significative les risques d’échecs  dans les plans de traitement utilisant des implants. Les fumeurs développent beaucoup plus de péri-implantites que les non-fumeurs.

Si après ce court exposé, vous choisissez de continuer de fumer, c’est peut-être que vous avez gardé une certaine insouciance juvénile. Il faut chercher partout le côté positif des choses. Non?