Le tabac vous passe a tabac

La cigarette tue et accentue le vieillissement: ce ne sont pas des vues de l’esprit mais des faits attestés par toutes les enquêtes épidémiologiques, année après année. Quand on vous parle des effets destructeurs du tabac, vous pensez aux cancers du poumon ou de la vessie ou à l’impuissance sexuelle des vieux fumeurs et vous avez raison. Mais, saviez-vous qu’il existe aujourd’hui des statistiques sur les nuisances du tabac dans la sphère buccale ?

1. Bien sûr, le tabac discolore les dents. Vous avez pu observer les dépôts de goudron et de nicotine à la surface des dents. D’abord identifiables seulement au niveau des fêlures, les dépôts vont progressivement s’étendre et profiter des moindres anfractuosités de l’émail pour s’incruster définitivement sur vos incisives et canines. Ils vont vous donner cet indescriptible sourire grisé ou  vaguement orangé dont vous auriez pu vous passer.  

2. Passons vite sur cette haleine  caractéristique dont vous gratifie le tabac, qui ne fait pas toujours l’unanimité, mais a enrichi la langue française d’une célèbre expression, fort imagée: “il embrasse comme un cendrier froid...”. Mais l’haleine est un sujet tabou sur lequel il n’est pas politiquement correct de s’attarder.
3. Certaines études auraient  montré que le nombre des caries était nettement augmenté chez les fumeurs. Mais cette donnée est controversée.  Aussi, ne noircissons pas outrageusement  la cigarette. Elle n’a pas besoin d’être diabolisée pour que nous nous en méfiions comme de la peste. Est-ce un hasard si les campagnes anti- tabac ravalent les fumeurs au rang de parias ou presque? Y aurait-il machination, conspiration contre un produit qui rapporte tant à l’état,si les dégâts qu’il causait étaient somme toute marginaux?
 Au moins les fumeurs ne pourrons pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus !